Sphère émotionnelle

Massage prostatique, comment ça marche ?

Massage prostatique, comment ça marche ?

Massage prostatique, comment ça marche ?

Un massage prostatique, ça n'a pas qu'une fonction prophylactique, c'est aussi un moyen très efficace pour atteindre un "super orgasme" !

L'expression à priori pas très glamour de "massage prostatique" et qui vous rappelle votre prochaine visite chez l'urologue, devient tout de suite plus intéressante pour autant qu'on remplace le mot "massage" par "orgasme" ! Oui, l'orgasme prostatique, non seulement ça existe, mais ça n'est pas réservé exclusivement à la communauté gay, enfin si on s'extrait des standards phallo-centrés de la sexualité masculine.

"Un homme, un vrai", ça initie, ça domine, ça pénètre !

Le yin et le yang, les principes actif/passif, dominant/dominé, sont des concepts tellement ancrés dans toutes les cultures du monde que pour une majorité d'hommes hétérosexuels, être pénétrés par leur partenaire lors d'un rapport sexuel semble les déposséder de leur virilité. Quand on est un homme, on pénètre, on n'est pas pénétré ! Ou alors, c'est qu'on est bi ou homo. Et bien non, car sachez braves gens, que de plus en plus d'hommes hétéros s'initient (ou sont initiés) au massage prostatique et qu'ils s'en trouvent fort aise !

Massage prostatique et "super orgasme"

Une fois trouvée la prostate, petit renflement de la taille d'une noix situé sur la partie antérieure de la paroi rectale, il ne reste qu'à choisir un moyen de la stimuler, doigts, stimulateurs, la position, couchée, sur le côté, sur le ventre les fesses relevées, à quatre pattes, ou que sais-je..., et à se laisser aller à la découverte de nouvelles et surprenantes sensations. L'orgasme prostatique, c'est le graal de l'orgasme masculin, plus diffus, plus long, puissant, viscéral et profond, il peut être ressenti dans tout le corps et les jambes de façon multiple puisqu'il n'est pas accompagné d'éjaculation. Parfois comparé à l'orgasme féminin, l'orgasme prostatique requalifie la prostate en une zone érogène qui devient le "Point P" en référence au "Point G" des femmes.

Mais attention, on ne fait pas ça n'importe comment !

Mesdames, pour une initiation de votre Cher et tendre aux joies d'un massage prostatique, n'y allez pas comme des harpies, au risque de le traumatiser définitivement. Soyez douce et tendre. Prenez votre temps (à tous les deux), préparez le terrain (physique et psychologique), un bon massage du dos, des fesses, aura pour effet de le détendre. Prévoyez surtout un bon lubrifiant que vous appliquerez avec sensualité lorsque par exemple votre doigt massera doucement son anus alors que votre autre main caressera ses testicules et son pénis. Soyez à l'écoute, tout simplement. Un petit détail quand même qui a son importance : Monsieur veillera bien sûr à l'hygiène de son postérieur, externe et interne. Un petit lavement évitera les désagréments qu'on imagine.

Le "point P", le dernier tabou ?

Pas convaincus ? Il est vrai qu'un certain pourcentage d'hommes hétéros rechignent encore à faire l'expérience. Les chiffres de Elle/IFOP étude réalisée en 2019, révèlent en effet que seulement 22% des femmes interrogées avaient déjà pénétré l'anus de leur partenaire masculin, une "permission" toutefois accordée avec parcimonie si on considère que cette pratique n'est régulière que pour 2% d'entre elles et occasionnelle pour 9%. Et en matière de tabou, les femmes aussi reconnaissent être réfractaires à visiter le fondement de leur partenaire, surtout celles qui sont absolument étanches à toute pénétration anale... sur elle-même ! Alors suivant l'adage "Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse", l'idée ne leur traverserait même pas l'esprit que leur beau mâle puisse apprécier ce genre de doigté !

Quoi qu'il en soit, tous les hommes ne sont pas égaux devant l'orgasme prostatique, ou tout au moins, pas tout de suite. Certains hommes peuvent finalement ne pas apprécier quand d'autres grimperont au rideaux à la première tentative, pour d'autres encore, il faudra persévérer avec patience et attention. Et n'oublions pas que le plaisir doit être partagé, si vous abhorrez cette pratique, ne la faite pas à contre-coeur !

Commentaires (1)

Poster un commentaire

Dans la même thématique

Osphères c'est avant tout...

Une information fiable, objective et diversifiée

Une approche décomplexée, éthique et responsable de la sexualité et de l’érotisme

Un espace privilégié de rencontres et d'échanges

Un univers où prévalent les principes de respect, de courtoisie et d’ouverture.

X