Sphère fonctionnelle

La consultation de sexologie accessible à toutes et tous. Dès le 18 juillet 2022

La consultation de sexologie accessible à toutes et tous. Dès le 18 juillet 2022

Parce que tout un chacun doit pouvoir, lorsqu'il en manifeste le besoin, s'assurer le soutien d'un ou d'une thérapeute, Osphères ouvre une nouvelle ère de la consultation sexologique.

La consultation de sexologie accessible à toutes et tous. Dès le 18 juillet 2022

Osphères inaugure son service de sexologie en ligne

La bonne qualité des relations intimes est au cœur de la réussite du projet conjugal. Pour autant qu'ils s'en disent conscients, les sexologues pratiquent des tarifs qui excluent nombre d'entre vous d'un recours à leurs services. Parce que la la sexologie ne peut être l'objet d'un commerce comme un autre, Osphères, fidèle à son projet philanthropique, proposera à partir du 18 juillet 2022 des consultations en ligne ne dépassant pas 45 euros de l'heure. 

Le sexologue Eric Royer : expérience, écoute et savoir-dire

Formé à la sexologie humaniste par l'émérite médecin-sexologue Jacques Waynberg, Eric Royer, fondateur et rédacteur d'Osphères, vient d'obtenir son Diplôme d'Études Appliquées en "Sexologie & Santé Publique". Commencée en 2014, mais interrompue en 2015 pour cause de problèmes de santé, cette formation, conclue en juin 2022, a été enrichie par huit années d'études, de réflexion et la rédaction de 350 d'articles sur tous sujets concernant l'amour, la sexualité et l'érotisme. À l'aube de ses soixante ans Eric Royer est un homme d'expérience, un thérapeute qui sait écouter, comprendre et agir.


La sexologie humaniste : mieux se comprendre pour mieux s'aimer

La sexologie est une science humaine, une science de l'humain, une science à part entière qui n'est pas sous l'autorité de la psychologie, de la psychanalyse ou de la médecine. Parce que les problématiques sexuelles ont de multiples causes, la sexologie humaniste s'impose une analyse globale, holistique, de l'écosystème des individus et de leur couple. La consultation s'établit sur un rapport de confiance et de bienveillance, s'interdisant tout jugement de valeur, toutes considérations d'ordre moral. Il s'agit avant tout d'accompagner les patientes et patients pour leur rendre, par une assistance éclairée, leur liberté d'agir, leur capacité à s'émouvoir, à s'aimer.

Les domaines de compétence spécifiques

Si Eric Royer peut vous apporter son expertise dans tous les domaines touchant à la sexualité, l'amour et l'érotisme, il est spécialement concerné par certaines problématiques.

1-La dysharmonie du couple : vibrer à nouveau ensemble

La vie de couple n'est pas une sinécure. Ce serait même un parcours semé d'embûches. Les aléas de la vie quotidienne, la routine, les difficultés financières, l'éducation des enfants, la maladie, les accidents de parcours, les horaires de travail décalés, la façon dont on se met au lit, et bien d'autres choses encore constituent une pluralité d'éléments perturbateurs de l'harmonie du couple et de sa sexualité. Bien souvent les mésententes sexuelles, les pertes de libido, ne sont que les symptômes de problématiques sous-jacentes. Le sexologue avisé face à une doléance d'ordre sexuel ne focalisera donc pas son attention sur cette dernière, mais prendra soin d'analyser l'ensemble de l'écosystème dans lequel évolue le couple.

2-La dysfonction érectile : la fatalité n'existe pas

Si les pannes d'érection ont de multiples causes elles ne sont que très rarement d'ordre médical. L'érection est un processus complexe essentiellement dépendant de la dynamique du désir, de la capacité à percevoir des émotions érogènes. Le désir est par nature capricieux et peut être perturbé :

  • par l'anxiété ;
  • le stress ;
  • la fatigue ;
  • le contexte érotique ;
  • les complexes péniens ;
  • l'injonction à la performance ;
  • les problèmes d'argent ;
  • la consommation de pornographie ;
  • les addictions à l'alcool et aux stupéfiants ;
  • et les vicissitudes du quotidien.

La majorité des hommes connaîtront au cours de leur vie, de manière passagère ou récurrente, des troubles de l'érection. Parce qu'ils sont généralement vécus en termes de dépréciation de la virilité, la tendance est de recourir à des solutions rapides et médicalisées du type viagra et consorts. Pour autant qu'elles soient compréhensibles, ces solutions ne peuvent que favoriser une aggravation de la problématique dont le fondement n'est qu'exceptionnellement d'ordre organique. C'est pourquoi la sexologie humaniste s'attache à déterminer le ou les facteurs perturbants le désir et ainsi permettre à l'homme en souffrance de recouvrer de façon pérenne, et sans mettre sa santé en danger, une pleine possession de son érection.

3-L'éjaculation précoce : prendre le contrôle de ses émotions

Il faut l'accepter comme une donnée naturelle, les hommes sont tous programmés pour éjaculer rapidement. On pourrait même avancer que plus l'éjaculation est rapide plus elle se conforme aux attentes de la nature. Cela dit, dans le cadre d'une relation intime, il est apprécié du ou de la partenaire une certaine maîtrise du réflexe éjaculatoire. Parce qu'ils pensent seulement génitalité, l'écrasante majorité des sexologues sont dépourvus de solutions véritables. La sexologie humaniste qui fait de la fonction érotique le pilier de sa réflexion thérapeutique, a développé une approche révolutionnaire de l'orgasme masculin basée sur le contrôle des émotions.

4-L'anorgasmie coïtale féminine : s'éduquer pour en jouir

Pour nombre de femmes l'expérience orgastique lors du coït se caractérise par sa rareté, voire son inexistence. La privation de ce temps d'intense émotion, ressentie à juste titre comme une iniquité, s'accompagne d'un sentiment de frustration pouvant porter préjudice à l'harmonie du couple. Si l'orgasme féminin, dans sa version coïtale, est plus exigeant que sa contre partie masculine, il n'est pas pour autant inaccessible. Cela dit plusieurs paramètres sont à prendre en compte : le savoir-faire du partenaire, le contexte, la complicité érotique et, chose rarement évoquée, la maîtrise des muscles du périnée...

5-Sortir de la pornodépendance : renaître aux émotions érogènes romantiques

Aujourd'hui de nombreux couples souffrent dans leur intimité d'une contamination pornographique. Perte de désir, anorgasmie, demandes incompatibles avec l'orientation érotique de la partenaire, la pornodépendance est maintenant référencée parmi les principales problématiques sexuelles masculines induisant une dégradation de la vie intime du couple. La pornodépendance est un chemin d'altération du potentiel à s'émouvoir dans un contexte romantique, qui peu à peu interdit à l'individu d'éprouver du désir pour la sexualité dépornifiée. Toutefois rien n'est inéluctable, mais comme le souligne Eric Royer les thérapies proposées aujourd'hui, calquées sur les processus de désintoxication à l'alcool et aux stupéfiants, ne donnent aucun résultat. Raison pour laquelle il a créé un protocole de soin spécialement adapté pour se départir de la dépendance pornographique et se reconnecter aux émotions érogènes romantiques. 

6-L'érotologie : s'épanouir dans sa sexualité de couple

L'érotisme peut s'exprimer de multitudes manières. Il n'y pas en la matière de nec plus ultra, c'est à chaque couple qu'il revient de déterminer ce qui lui convient le mieux. Toutefois, les partenaires peuvent ne pas être sur la même longueur d'onde, ne pas partager les mêmes fantasmes. Ainsi, nombre d'entre eux, malgré tout l'amour qu'ils se portent, s'enlisent dans l'incompréhension érotique et finissent par se lasser d'expériences qui n'apportent que peu ou pas de satisfaction. Bien souvent c'est parce que l'on s'interdit d'exprimer clairement ses ressentis, ou que l'on fait sur le ton du reproche, que les situations se figent dans la stérilité relationnelle. Le rôle du sexologue est de permettre que la parole libérée retrouve toute sa place dans la communication pour que le couple découvre le chemin de son épanouissement érotique.

Par ailleurs, certaines pratiques peuvent, par leur nature alternative, transgressive, susciter des interrogations, des doutes, qu'il convient de lever pour s'initier ou pratiquer en toute quiétude et sécurité. Pour que l'expérience érotique soit source d'émotions positives et d'épanouissement il est nécessaire de comprendre ce que l'on est en droit d'attendre, d'espérer et de percevoir en conscience les tenants et aboutissants de la pratique visée. Bien faire l'amour est un art qui s'acquiert.

Les modes de consultations

Parce que le face à face dans le cabinet du ou de la sexologue est une épreuve redoutée, la consultation en ligne offre la possibilité de se raconter en restant dans le cadre rassurant de son intimité. Ce type de consultation de plus en plus prisé permet aussi d'éviter les surcoûts et les pertes de temps dûs aux déplacements. 

1-Consultation par Teams (anciennement Skype) ou téléphone : 45 euros de l'heure.

2-Consultation par échange mail, Réponses à cinq questions : 25 euros.

Pour prendre rendez-vous : il vous suffit de joindre Eric Royer au 09 50 89 13 50. Ce premier contact sera l'occasion d'un entretien préalable et de définir les modalités de l'accompagnement.

Commentaires (3)

Poster un commentaire

Dans la même thématique

Osphères c'est avant tout...

Une information fiable, objective et diversifiée

Une approche décomplexée, éthique et responsable de la sexualité et de l’érotisme

Un espace privilégié de rencontres et d'échanges

Un univers où prévalent les principes de respect, de courtoisie et d’ouverture.

X