Sphère sociétale

G7 et l'égalité femmes hommes - La catastrophe pressentie est bien réelle

G7 et l'égalité femmes hommes - La catastrophe pressentie est bien réelle

G7 et l'égalité femmes hommes - La catastrophe pressentie est bien réelle.

Un article signé Patrick Altman.


Il existe une commission consultative (bien insister sur le consultatif) pour l'égalité femmes hommes regroupant une centaine d'associations dite W7 pour Women 7.
Tous les communiqués sont en ligne à propos de chaque réunion préparatoire des ministres de chaque domaine au sommet de Biarritz du G7 qui s'est tenue depuis février 2019. (affaires étrangères, environnement, finances... ) .
La déception est permanente à l'issue des différentes réunions sur les engagements réels des gouvernements pour prendre en compte le sujet comme un élément de fond du développement - Même dite en termes diplomatiques.

Le ton est donné dès le début. 

« Les engagements de principe ne peuvent plus suffire pour lutter contre les inégalités de destin et contre les inégalités femmes-hommes partout dans le monde.Nous attendons des prochaines réunions ministérielles et du Sommet de Biarritz,des engagements concrets et financiers sur les droits des femmes et des filles »
Sophie Chassot, chargée de plaidoyer sur les droits des femmes de l’ONG CARE France

Réunion sur l'environnement.

"La mise en place de la plateforme GREAT pour l’action et la formation environnementale sensible au genre est une initiative intéressante. Si le Women 7 salue la reconnaissance du rôle et de la place des femmes dans l’action environnementale, nous rappelons que la création de cette plateforme ne saurait remplacer des politiques publiques fortes de régulation pour l’environnement et le climat et de protection des populations."

Réunion développement et éducation.

"Les 4 et 5 juillet, les ministres de l’éducation et du développement des pays du G7 se sont réunis à Paris. Les droits des femmes et des filles ont été intégrés de manière transversale dans les communiqués, mais le Women 7 attendait davantage d’engagements concrets, notamment en faveur d’une aide publique au développement féministe. La France, figurant parmi les mauvais élèves du G7 en termes d’intégration de l’égalité femme-homme dans sa politique de développement, doit encore faire ses preuves, en particulier en termes de financements."

Réunion Finances.

"Une occasion manquée pour adopter des mesures financières ambitieuses sur les droits des femmes et des filles
Les ministres des finances des pays du G7 ainsi que les gouverneurs de plusieurs institutions financières multilatérales se sont réunis les 17 et 18 juillet à Chantilly. Dernière réunion ministérielle avant le sommet de Biarritz, il s’agissait d’une opportunité clé pour annoncer des financements ambitieux sur les droits des femmes et des filles. Aujourd’hui, le compte n’y est pas et une question demeure : où sont les financements pour les politiques publiques féministes ? "

Conclusion :

Ne se fier à aucune déclaration de satisfaction du gouvernement français qui pourra être faite à l'issue du sommet de Biarritz sur l'égalité femmes hommes.
Ca ne pourra être qu'enfumage et pipeau. Tous les documents : recommandations pré-réunion et réactions du W7 sont en ligne ici : https://www.feministscount.org



Page Facebook de l'auteur : https://www.facebook.com/patrick.altman.9

6 membres ont aimé cet article

Commentaires (3)

Poster un commentaire

Dans la même thématique

Osphères c'est avant tout...

Une information fiable, objective et diversifiée

Une approche décomplexée, éthique et responsable de la sexualité et de l’érotisme

Un espace privilégié de rencontres et d'échanges

Un univers où prévalent les principes de respect, de courtoisie et d’ouverture.

X